PRESENTATION DU CFA

LE CFA TRAJECTOIRE

Le CFA TRAJECTOIRE est un centre de formation crée en 1993 à l’initiative du ministère de l’éducation nationale, la Région Ile de France, la branche hôtelière et le groupe Accor.

Le CFA TRAJECTOIRE organise chaque année au profit d’apprentis entre 15 et 30 ans, des formations de qualité, préparant aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration, de l’alimentation et du management en tourisme.

Il participe ainsi au développement du secteur hôtelier, à l’insertion professionnelle des apprentis grâce à un suivi individualisé, des intervenants professionnels et des partenaires de renom.

JPEG
JPEG
PNG

PNG

Les formations proposées au CFA TRAJECTOIRE

CAP Cuisine
CAP Charcutier traiteur
CAP Pâtissier
CAP Boulanger
CAP Commercialisation et services en hôtel-café-restaurant
CAP APR
CAP Agent de sécurité
Bac pro Commercialisation et services en restaurant
Bac pro Cuisine
BAC pro Boulanger pâtissier
BAC pro métiers de la sécurité
Mention complémentaire Accueil et réception
Mention complémentaire Organisateur de réceptions
Mention complémentaire Cuisinier en desserts de restaurant
Mention complémentaire Sommellerie
Mention complémentaire Employé barman
Mention complementaire Pâtisserie, glacerie, chocolatier, traiteur
Mention complémentaire Employé traiteur
Mise à niveau en hôtellerie
BTS Management en hôtellerie restauration option A B C
BTS Tourisme
Licence professionnelle management du tourisme et de l’hôtellerie internationale
Titre pro chef d’équipe en sécurité privée

Chaque année, une passerelle universitaire est mise en place au mois de mars. Elle permet à un(e) jeune de bénéficier d’un accompagnement spécifique et individualisé en vue de signer un contrat d’apprentissage en BTS Hôtellerie restauration dès la rentrée. Cette passerelle accueille des jeunes 3 à 4 mois dans le but de les réorienter et de leur assurer un accompagnement pour les aider à se positionner.

Les avantages pour les employeurs de recruter des apprentis

  • L’apprentissage est un véritable atout pour l’entreprise :
    • Un élément dynamisant, sa formation alternée, sa jeunesse et sa motivation sont un plus pour l’entreprise.
    • Une transmission des savoirs du maître d’apprentissage à son apprenti
    • Une valeur ajoutée pour l’entreprise, un moyen efficace de pré-recrutement de personnel qualifié et opérationnel
    • Un contrat de travail de type particulier à durée déterminée
  • L’apprentissage permet aux entreprises de bénéficier d’avantages financiers tels que :

En tant qu’employeur d’apprenti, l’entreprise bénéficie d’exonérations de cotisations et de contributions sociales patronales et salariales au titre de ce contrat d’apprentissage. Quelles que soient la taille et l’activité de l’ entreprise :
La rémunération de l’’apprenti n’est pas assujettie à la CSG et à la CRDS . Les cotisations patronales et salariales dues au titre des assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse) sont totalement exonérées. Les cotisations salariales d’assurance chômage sont exonérées. Les cotisations liées aux accidents du travail et aux maladies professionnelles restent dues.

Aide unique aux employeurs d’apprentis (Janvier 2019)
L’article 27 de la loi n° 2018- 771 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a créé une aide unique aux employeurs d’apprentis. Cette aide forfaitaire est versée par l’État à l’employeur au titre d’un contrat d’apprentissage conclu dans une entreprise de moins de deux cent cinquante salariés et visant un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au baccalauréat.
Elle est fixée au maximum, à 4125 euros au titre de la première année d’exécution du contrat d’apprentissage, 2000 euros au titre de la deuxième année d’exécution du contrat d’apprentissage et de 1200 euros au titre de la troisième année d’exécution du contrat d’apprentissage.